PLEASE NOTE: JAVASCRIPT IS DISABLED ON YOUR BROWSER. For the best user experience, please enable javascript on your browser now.
  • Audit linguistique

L’audit linguistique permet :

  • d’évaluer l’impact du facteur linguistique sur les différentes activités,
  • de définir les langues qui "profitent" à l’entreprise tant en interne qu’en externe,
  • de prévoir, dans les objectifs à moyen terme de l’entreprise, le niveau linguistique nécessaire aux différentes équipes et les besoins linguistiques spécifiques.

Il peut s’articuler comme suit :

  • Evaluation des besoins de la société et de ses différents services (projets de développements, choix stratégiques, difficultés rencontrées, satisfaction clientèle interne et externe,...)
  • Rencontre individuelle avec tous les collaborateurs ou certaines équipes (analyse approfondie du niveau de langue actif et passif, des besoins personnels, du profil d’apprentissage)
  • Synthèse des analyses
  • Rencontre avec la direction et explication des résultats
  • Conseils proposés

Le multilinguisme des collaborateurs contribue de façon importante à la création de la valeur de l’entreprise, et à son image interne et externe. Il n’y a pas que les multinationales qui ont un intérêt à afficher une polyvalence linguistique. Beaucoup de PME exportent et importent, de petits cabinets recrutent des profils internationaux.

Le besoin linguistique dans l’entreprise est très souvent mal défini. Les langues recherchées, nationales et internationales, sont fréquemment limitées aux besoins du marketing et des forces de vente. A l’embauche, le niveau est généralement surévalué par le candidat et aussi par l’interviewer. L’anglais est souvent favorisé, comme langue neutre, au détriment de la qualité de communication dans une langue nationale. Qu’en est-il du niveau des autres langues ?

 

Un audit des compétences linguistiques s’impose très souvent !