PLEASE NOTE: JAVASCRIPT IS DISABLED ON YOUR BROWSER. For the best user experience, please enable javascript on your browser now.

Case Study : Comment la SONACA développe les compétences linguistiques de son staff avec Call International

Cet article reprend une interview réalisée avec Mme Valérie Bizon, Coordinatrice des Formations pour la SONACA (Belgique).

Pouvez-vous nous parler du contexte linguistique de la Sonaca (nombre de langues parlées en interne, langues utilisées pour les réunions etc..) ?

La langue véhiculaire est prioritairement le français, mais avec nos filiales nous utilisons l’anglais et le portugais du Brésil, ce qui est assez spécifique.

Avez-vous des difficultés à recruter des talents qui maîtrisent déjà suffisamment les langues nécessaires ?

Quand nous recrutons, nous considérons que le portugais est un plus, mais il n’est pas indispensable, c’est l’anglais qui prime. Généralement, pour les fonctions où l’anglais est nécessaire, les candidats ont déjà un certain niveau.

Nous recrutons également des collaborateurs venus de France, qui ont des formations très pointues dans le domaine aéronautique, mais qui ont parfois plus de difficultés avec l’Anglais.

Quelles sont les difficultés en interne liées aux problèmes linguistiques ?

Au département commercial, par exemple, la connaissance de l’anglais à un niveau élevé est indispensable (C1 au minimum). Un mot mal choisi peut faire échouer une négociation, il faut bien maîtriser toutes les nuances. Donc là, nous avons un niveau d’exigence plus élevé.

Évidemment, dans les contacts avec les fournisseurs et les filiales, l’anglais est nécessaire aussi. Mais c’est moins sensible et on peut y parvenir avec un niveau moins avancé.

Pour nos collaborateurs qui partent en mission au Brésil, nous devons évidemment les préparer.

Globalement, notre approche des connaissances linguistiques est une approche de développement, et de perspectives de carrière. Ce n’est pas une approche de performance.

Quand avez-vous commencé à collaborer avec Call International ?

La collaboration a débuté en 2013 et s’est intensifiée au fil du temps.

Quels cours organisent-ils pour vous ?

Essentiellement des cours d’anglais, on a aussi déjà fait de l’allemand, et également du portugais du Brésil – ce qui est très spécifique et nécessite un formateur qui maîtrise le brésilien.

Deux tiers des cours sont organisés en groupe. Ces dernières années on a dû développer plus de parcours individuels de formation, et du coup un tiers des cours se fait en individuel selon différentes formules, par exemple l’immersion, le face à face une fois par semaine, le coaching par téléphone…

Nous avons également organisé des séminaires thématiques spécifiques tels que comment négocier en anglais, comment présenter efficacement

Quels sont les points forts de l’offre de Call International ?

Le premier point, c’est vraiment la flexibilité. D’abord au niveau organisationnel. Quand on parle de cours individuels pour des personnes avec de hauts niveaux de responsabilités et des plannings chargés, ça peut être compliqué de trouver des créneaux horaires pour les cours. Mais ils trouvent toujours des solutions. Pareil avec les cours de groupe, où il faut concilier les horaires de toute le monde, ils y arrivent toujours.

Ensuite, au niveau des cours mêmes, leurs formateurs s’adaptent vraiment bien aux différents groupes. Certains ont besoin de plus de jeu (les débutants par exemple), d’autres ont besoin de plus de structure… leurs formateurs s’adaptent toujours au public.

Enfin, ils sont très professionnels : si nous faisons remonter des remarques ou des suggestions, elles sont toujours prises en compte par la suite.

Nous apprécions aussi la démarche d’évaluation continue, que nous n’avons pas nécessairement trouvée ailleurs. Il y a une étape de diagnostic avant le démarrage de la formation, puis des évaluations en cours de parcours, et enfin une évaluation finale à la fin de la formation.

Quelles améliorations avez-vous pu constater en interne suite à ces cours ? Quel retour avez-vous des participants ?

Le retour des participants est toujours positifs. Et s’il y a de petites choses à ajuster, nous le signalons et Call International en tient toujours compte.

Au niveau des améliorations, dans un premier temps nous les constatons sur l’avancement dans la grille du cadre européen commun de référence pour les langues.

Ensuite, nous procédons nous-mêmes à une évaluation à froid après la formation. Nous voyons avec le collaborateur s’il a pu mettre en pratique ce qu’il a appris, et nous en parlons également avec son responsable. Et généralement, les retours sont positifs et les apprentissages mis en pratique.

 
Vous souhaitez améliorer la communication dans votre entreprise ?
Réservez un appel découverte de 20 minutes sans engagement, où nous analyserons vos besoins pour mettre en lumière les leviers d’amélioration qui vous feront gagner en efficacité.
Remplissez le formulaire ci-dessous ou appelez le 02 353 13 00 (Wallonie), le 02 644 95 95 (Bruxelles) ou le 04 268 19 24 (Liège) »

    Votre civilité (obligatoire)

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Votre entreprise (obligatoire)

    captcha

    TELECHARGEZ CE CASE STUDY:

    Questions Case Study Sonaca-Call Inter

    Comments are closed.