PLEASE NOTE: JAVASCRIPT IS DISABLED ON YOUR BROWSER. For the best user experience, please enable javascript on your browser now.

6 conséquences négatives de la méconnaissance de l’anglais sur votre entreprise

Même s’il est généralement entendu que l’anglais est nécessaire dans les entreprises traitant à l’international, on tend à sous-estimer tous les points d’impact de sa méconnaissance. Dans cet article, nous vous montrons comment le manque de connaissance linguistiques affecte votre entreprise de 6 manières différentes.

 

1. Vos prix d’achats

Vous n’examinez pas d’offres de fournisseurs étrangers parce que votre maîtrise de l’anglais ne vous permet pas de mener la présentation ou la négociation ? À l’heure où les marchés sont globaux, vous passez sans doutes à côté d’opportunités de réductions de vos prix d’achats et donc de vos prix de revient.
Une étude menée dans le secteur industriel en Italie a montré que les coûts d’achats pouvaient être réduits de 50% en se tournant vers des fournisseurs étrangers.

 

2. Les appels d’offres internationaux

Les projets internationaux peuvent constituer une source significative de revenu et de croissance pour votre entreprise. Mais bien entendu, les personnes en charge de lire les appels d’offre, rédiger les propositions et négocier les conditions doivent pouvoir le faire en anglais. Si votre offre n’est pas correctement étayée, vos chances d’emporter le marché diminuent drastiquement.

 

3. La gestion de la clientèle

Diversifier son portefeuille client en ajoutant des marchés étrangers est une manière efficace de compenser d’éventuels déclins sur le marché local.
Mais à partir du moment où vous vous exportez, vos départements commerciaux et marketing doivent pouvoir communiquer efficacement en anglais, à un haut niveau.

S’ils ne peuvent pas assurer, cela va naturellement ralentir la croissance de votre entreprise.

 

4. Communication interne et coopération

Toute entreprise active à l’international doit pouvoir communiquer efficacement avec ses équipes dans d’autres pays, ainsi qu’avec des prestataires et des distributeurs.
Par exemple, dans l’industrie automobile allemande, 50% de la communication se fait en anglais. Dans l’industrie de l’IT, c’est 65%. C’est particulièrement critique au niveau du management et pour la communication entre les différents sièges.

 

5. Business Intelligence

Un manque de connaissance de l’anglais empêche les managers de profiter des salons internationaux, des conférences et séminaires, d’utiliser la documentation et la presse internationales à des fins de recherche. Cela peut impliquer que votre entreprise n’est pas bien informée des tendances, des évolutions et des opportunités.

 

6. Image de marque

Les recherches montrent qu’un mauvais niveau d’anglais a des conséquences négatives sur la perception qu’ont les clients d’une entreprise. Une bonne image à l’international passe par un bon niveau d’anglais, et augmente l’impression de qualité et de leadership qui entoure une entreprise.

 

Comment remédier à ces problèmes potentiels ?

 

  • Ne sous-évaluez pas le niveau linguistique nécessaire lorsque vous rédigez les descriptions de postes et les offres d’emploi.
  • Effectuez des tests linguistiques de haut niveau sur vos candidats et sur vos talents. Tous les tests ne sont pas équivalents, et tous ne sont pas valables. Il est important de choisir des méthodes de test dont la qualité est reconnue pour ce type d’évaluation. (Donc, pas un test gratuit trouvé au hasard sur le net, par exemple.)
  • Remédiez aux problèmes avec des formations sur mesure.

Vous avez besoin d’aide pour mettre en place ces 3 points, et permettre à votre entreprise de se développer ? Call International peut mettre ses 30 ans d’expérience à votre service.

Contactez-nous pour une évaluation sans engagement.

    Votre civilité (obligatoire)

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre téléphone (obligatoire)

    Votre entreprise (obligatoire)

    captcha

    Comments are closed.