PLEASE NOTE: JAVASCRIPT IS DISABLED ON YOUR BROWSER. For the best user experience, please enable javascript on your browser now.

Quelles sont les langues les plus demandées sur le marché du travail ?

Selon le cabinet de recrutement Hays, 35 % des offres d’emploi à Bruxelles ne trouvent pas preneur à cause des compétences linguistiques insuffisantes des candidats. C’est un fait : les candidats qui présentent une certaine maîtrise linguistique sur leur CV ont plus de chances de retenir l’attention de leur recruteur. Encore faut-il que ces langues soient pertinentes par rapport au poste qu’ils briguent. Quelles sont donc les langues les plus prisées dans le monde du travail ? Quelle langue est-il important d’apprendre pour trouver du travail ? Call International a mené l’enquête pour vous !

La maîtrise des langues étrangères, oui… mais pour quels métiers ?

Toutes les offres d’emploi ne demandent pas forcément la maîtrise de langues étrangères. Mais c’est toutefois presque systématiquement le cas pour les métiers suivants :

  • Cadres d’entreprise
  • Commerciaux
  • Métiers liés à l’informatique
  • Métier de l’hôtellerie et du tourisme
  • Métier de la communication

Vous l’aurez compris, ce sont les postes qui impliquent un contact avec des personnes étrangères (qu’elles soient des clients, des partenaires ou autres) qui nécessitent la maîtrise de langues étrangères.

Mais de quelles langues étrangères parle-t-on, exactement ?

Les trois langues officielles de notre plat pays

La Belgique a trois langues officielles : le français, le néerlandais et, même si on a un peu tendance à l’oublier, l’allemand. Et ce n’est un secret pour personne : la maîtrise des deux langues principales du pays est un must pour qui veut trouver un emploi dans l’administratif ou un poste commercial. Mieux : la connaissance du néerlandais pour un francophone double ses chances de trouver un emploi. On remarque effectivement que le niveau dans la langue de Vondel est en pleine chute depuis plusieurs années. La maîtrise du néerlandais est donc une belle corde supplémentaire à votre arc !

L’anglais, l’indispensable

C’est le champion international que l’on ne présente plus. Selon une enquête du Forem, 1 offre d’emploi sur 2 imposait la maîtrise de l’anglais en 2017. Par sa position géographique, la Belgique se trouve à un véritable carrefour stratégique. Pas étonnant, donc, que cette langue internationale soit demandée pour les échanges avec les partenaires et clients étrangers, mais aussi pour la communication interne de l’entreprise. Rappelons également que l’anglais est la langue qui possède le plus grand nombre de locuteurs (langue maternelle et langue seconde confondues) dans le monde.

Des langues plus rares

Si les choix que nous venons d’évoquer sont quelque peu classiques, d’autres langues plus exotiques sont également demandées sur le marché du travail et vous permettent de vous démarquer des autres candidats. Mais tout dépend du poste que vous ciblez et du secteur dans lequel l’entreprise opère !

C’est par exemple le cas du chinois, qui est souvent demandé dans les offres d’emploi d’acheteurs dans des entreprises spécialisées dans les technologies suite au boom économique que le pays a connu début des années 2010.

 

Vous souhaitez apprendre une langue étrangère pour votre travail ? Call International vous accompagne à travers des formations linguistiques intensives à distance mais aussi en présentiel. Découvrez nos solutions ou contactez-nous pour plus d’informations.

Comments are closed.